Urgences 24h/ 24
sur appel téléphonique

Actualités régionales

Mon chien a-t-il des vers ?
09/05/2016

Mon chien a-t-il des vers ?

90 % des chiots et 20 % des adultes sont porteurs de parasites intestinaux. La contamination a lieu, le plus souvent, dans l’environnement de l’animal, mais peut également se passer avant la naissance, par voie transplacentaire. Les oeufs de certains vers intestinaux peuvent être ingérés par les enfants, et être à l’origine de maladies parfois sévères. C’est la raison pour laquelle il faut penser à vermifuger régulièrement son animal. Il existe plusieurs types de vers, et à chacun correspond un traitement adapté. Les vers ronds ou nématodes Les ascaris (Toxocara canis, T. cati et T. leonina) Ce sont des vers blancs qui peuvent mesurer de 5 à 18 cm de longueur : ils ressemblent beaucoup à des spaghettis ! Les chiots en sont presque systématiquement infestés. Ils se contaminent soit directement pendant la gestation, soit par le lait de la mère après la naissance. Ces vers se nourrissent au détriment du chiot ou du chaton, et peuvent être responsables de diarrhées, de constipation, de vomissements, d’amaigrissement, de ballonnement abdominal, de retards de croissance, et même parfois d’obstruction ou de perforation intestinale. Dans certains cas, des démangeaisons et des lésions peuvent apparaître sur le ventre. Les ascaris sont des parasites pouvant se transmettre à l’homme. Ils constituent un danger pour les enfants qui peuvent se contaminer dans les bacs à sable ou en jouant avec des chiens, non ou mal vermifugés. La vermifugation doit donc être systématique pour tous les chiots, tous les mois (jusqu’à l’âge de 6 mois), et deux fois par an au minimum pour les adultes, même sans observation de symptômes. Les ankylostomes (Ancylostoma caninum et Uncinaria stenocephala) Ce sont de petits vers de 0,5 à 1,5 cm que l’on observe très rarement dans les selles. Ils sont particulièrement agressifs pour la paroi de l’intestin. Lorsqu’ils sont très nombreux, la quantité de sang qu’ils absorbent est parfois suffisante pour entraîner une anémie importante, et une maigreur. Les selles sont le plus souvent foncées, contenant du sang digéré noirâtre. Ils parasitent principalement les chiots d’élevage, ou les adultes qui vivent en groupes : pensions, meutes... où les chiens se contaminent le plus souvent par voie cutanée. Les trichures (trichuris vulpis) Ce sont des parasites du colon (gros intestin) et du caecum (« l’appendice ») du chien. Ils mesurent 2 à 4 cm, et ont une forme enroulée à leur extrémité, dite en « crosse d’évêque ». Ils se nourrissent de sang à travers la paroi de l’intestin du chien, et peuvent entraîner une anémie ou des diarrhées hémorragiques, qui sont parfois très douloureuses. Les symptômes sont parfois très discrets. Les oeufs de trichures peuvent persister jusqu’à 5 ans dans le sol des zones humides, et supportent le gel jusqu’à -20°C ! Ils peuvent infester les chiens à tout âge, principalement ceux qui vivent en collectivité : meute, chenils, refuges… Les trichures sont résistants à beaucoup de vermifuges classiques. En cas de doute sur l’efficacité de celui que vous utilisez, demandez conseil à votre vétérinaire. Les vers plats ou cestodes Les ténias (Dipylidium caninum, Taenia , Echinococcus) Le plus souvent, les ténias passent inaperçus. Ils sont découverts grâce à l’émission de segments (ou anneaux) qui renferment des oeufs éliminés dans les selles. Ils ressemblent à des grains de riz de 3 mm à 1 cm de long que l’on retrouvera aux marges de l’anus, collés sur la queue ou directement dans les selles. Le ténia entraîne souvent des démangeaisons de l’anus que le chien essaye de soulager en se traînant le derrière sur le sol : c’est le « signe du traîneau » (ce signe n’est pas spécifique et peut également être lié à un problème de glandes anales). Le chien se contamine principalement en ingérant des puces porteuses de larves de ténia . Pour débarrasser votre chien du ténia, il est donc nécessaire de le traiter en même temps contre les puces. Intérêt de vermifuger mon chien Tous ces parasites peuvent entraîner des troubles plus ou moins graves sur la santé de nos compagnons et certains présentent des risques parfois graves pour la santé humaine. Il convient donc de traiter préventivement et systématiquement votre compagnon, car l’on perçoit très rarement les vers dans les selles, même s’ils sont présents dans l’intestin. Quand vermifuger mon compagnon ? La vermifugation du chiot se fait une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois, puis tous les 2 mois de 6 mois à 1 an. Pour les chiens adultes, il est conseillé de vermifuger 4 fois par an, le minimum étant de deux fois, de préférence au printemps et à l’automne. Pour les chiens qui vont dans les collectivités (pensions, chenils, expositions, chasse…), la vermifugation peut être effectuée plus souvent. Quel vermifuge utiliser ? Il faut utiliser des molécules actives sur tous les stades des vers (oeufs, larves, adultes). Ces vermifuges sont des médicaments et sont donc délivrés sur ordonnance . Il en existe de multiples présentations qui seront choisies en fonction de l’âge, de la taille ou de la race de votre chien : comprimés (certains se dissolvent tous seuls dans l’eau), pâte contenue dans une seringue, liquide à mélanger à la nourriture, pipettes contenant un liquide à déposer directement sur la peau. Même si vous ne voyez rien à l’oeil nu dans les selles de vos animaux, si aucun facteur ne semble indiquer la présence de vers, votre compagnon peut-être infecté. Certains de ces vers peuvent engendrer des problèmes pour la santé de votre animal, et pour vos proches. Pensez donc à vermifuger régulièrement. En fonction de l’âge, du mode de vie et du lieu de vie du chien, la fréquence de vermifugation doit être adaptée. Sur notre site internet, vous trouverez dans la fiche de votre animal, un service « pense-bête », pour vous rappeler les dates importantes… Nous sommes à votre disposition pour vous proposer le produit le plus adapté à votre chien.
Séances de confirmation et manifestations canines - Mai 2016
02/05/2016

Séances de confirmation et manifestations canines - Mai 2016

Source Séances de confirmations : - Le 04/05/2016 à Martigues (13) Contact :  Société Canine MIDI COTE D’AZUR 180 Chemin des Valladets 13510 EGUILLES Téléphone : 04 42 50 25 28 Mail : infos@scmca.com - Le 04/05/2016 à Tarbes (65) Contact :  Société Canine des HAUTES PYRENEES 38 rue Achille Jubinal 65000 TARBES Téléphone : 05 62 36 11 46 Mail : societe.canine.hautes.pyrénées@gmail.com - Le 05/05/2016 à Chatel Guyon (La Mouniaude) (63) Contact :  Société Canine du PUY de DOME  M. Jean-Pierre CESSAC 18 Grand Rue 63260 St AGOULIN Téléphone : 06 31 87 24 95 Mail : cessac63@orange.fr - Le 07/05/2016 à St Ambreuil (71) Contact :  Société Canine de BOURGOGNE Mlle Denise GUIOT 2 rue Le Maistre  89700 TONNERRE Téléphone : 03 86 55 11 60 ou 06 89 02 77 84 Mail : info@scb.asso.fr - Le 07/05/2016 à Flins (78) Contact :  Société Canine ILE DE FRANCE ENVA – Bât Létard 7 Avenue du Général de Gaulle 94704 MAISONS ALFORT Cedex Téléphone : 01 41 79 33 50 –Fax : 09 70 62 18 60 Mail : scif@wanadoo.fr - Le 08/05/2016 à Ville sur Anjou (49) Contact :  Association Canine de RHÔNE ALPES Mme CLAUDINE ARANDA Téléphone : 04 78 84 07 22 Mail : scrasecretariat@free.fr - Le 11/05/2016 à Grandchamp des Fontaines (44) Contact :  Société Canine SAINT HUBERT de l’OUEST  Mme Josiane ZAVADESCO 15, Chemin de la Butte des Moulins 44590 LUSANGER Téléphone : 02 40 07 53 96 Mail : josiane-zavadesco@orange.fr - Le 11/05/2016 à Maisons Alfort (E.N.V.)(94) Contact :  Société Canine d’ILE DE FRANCE ENVA – Bât Létard 7 Avenue du Général de Gaulle 94704 MAISONS ALFORT Cedex Téléphone : 01 41 79 33 50 - Fax : 09.70.62.18.60 Mail : scif@wanadoo.fr - Du 14/05/2016 au 15/05/2016 à Levens (06) Contact :  Société Canine MIDI COTE D’AZUR 180 Chemin des Valladets 13510 EGUILLES Téléphone : 04 42 50 25 28 Mail : infos@scmca.com - Le 19/05/2016 à Rouvroy (02) Contact :  Société Canine NORD PICARDIE Cercle Cynophile de St Quentin  Avenue Abel Bardin et Charles Benoit  ZI de Rouvroy 02100 ROUVROY Téléphone : 03.22.43.43.84 - Fax : 03.22.43.92.31 Mail : asso.scnord-picardie@wanadoo.fr - Le 20/05/2016 à Ostricourt (59) Contact :  CLUB SAINT HUBERT DU NORD 98 avenue François Mitterrand 62930 WIMEREUX Téléphone : 03 27 89 85 25 – 03 22 31 91 68 - 03 27 89 85 25 - 03 20 82 97 80 Mail : colettekiszezuk@orange.fr Site Internet : www.cshn.fr - Le 21/05/2016 à Valleres - Tours (37) Contact :  S.C. DU CENTRE Section Indre et Loire Mme Arlette JAFFRE 31 Avenue du 14 Juillet 37360 SONZAY Téléphone : 02.47.24.50.14. /06.10.32.15.07 Mail : arlette.jaffre@sfr.fr Site Internet : www.chiens-du-centre.fr - Le 21/05/2016 à Evreux (27) Contact :  Société Canine de L’EURE Mme O. FAVEY BLACKMORE 1 rue du Muguet 27930 REUILLY Téléphone : 02 32 24 01 41 Mail : contact@sce27.fr Site Internet : www.societe-canine-eure.fr - Le 28/05/2016 à Bailleul sur Therain (60) Contact :  S.C. DE L'OISE Mme Catherine DEBROUWER Route de Gouvieux 60740 ST MAXIMIN Téléphone : 03 44 24 74 88 Mail : catdebrouwer@yahoo.fr - Le 28/05/2016 à La Roche sur Yon (85) Contact :  Société Canine de VENDÉE M. Christian KARCHER 7 rue du Patis du Bois La Richardière 85150 LANDERONDE Téléphone : 02.51.34.28.87. Mail : christiankarcher@orange.fr - Le 28/05/2016 à Strasbourg (A.C. BOXER ) (67) Contact :  Société Canine du BAS RHIN 9 Rue Tarade 67000 STRASBOURG Téléphone : 03 88 60 14 78 Mail : secretariat@scbr.asso.fr Site Internet : www.scbr.asso.fr - Le 29/05/2016 à Herm (40) Contact :  Association Canine des LANDES 144 Avenue Hosseleyre 40990 HERM Téléphone : et fax 05 58 91 50 36 Mail : caninelandes@free.fr Expositions internationales : - TROPHÉES DE LA MÉDITERRANÉE (Monaco 7 & 8/05 ; San Remo - Gênes 20/05) Du 05/05/2016 au 06/05/2016 Récompenses : CACS CACIB Lieu : MARTIGUES(13) Contact :  S.C. Midi Côte d’Azur 10 chemin des Valladets 13150 EGUILLES Téléphone : 04 42 50 25 28 Mail : infos@scmca.com - Le 08/05/2016 à St Brieuc (22) Récompenses : CACS CACIB Contact :  Association Canine Territoriale BRETONNE 23 Hameau de Lenn Kerbernez 29700 PLOMELIN Téléphone : 064090424706 33 85 57 70 Mail : cderuyscbretonne@aol.com Site Internet : www.scbretonne.com - Du 14/05/2016 au 15/06/2016 à Ajaccio (20) Récompenses : CACS CACIB Contact :  SC DE LA CORSE Société Canine de la CORSE Résidence Bel Horizonte, Bat. H Avenue du Mont Thabor 20090 AJACCIO Téléphone : 04 95 23 26 01 Mail : canine.corse@wanadoo.fr - Le 22/05/2016 à Marmande (47) Récompenses : CACS CACIB Contact :  Association Canine Territoriale de Lot-et-Garonne  ACT 47  Madame Pascale ROUGIER La Sauvetat de Blanquefort 47500 BLANQUEFORT SUR BRIOLANCE Téléphone : 05 53 40 69 77 - 06 77 23 85 59 Mail : kevin.bettoli@wanadoo.fr Site Internet : www.sclg.fr Expositions nationales : - Le 08/05/2016 à Saint Ambreuil (Château de la Ferté)(71) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine de BOURGOGNE Mlle Denise GUIOT 2 rue Le Maistre 89700 TONNERRE Téléphone : 03 86 55 11 60 ou 06 89 02 77 84 Mail : info@scb.asso.fr - Le 08/05/2016 à Flins (78) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine ILE DE FRANCE ENVA – Bât Létard 7 Avenue du Gal de Gaulle 94704 MAISONS ALFORT Cedex Téléphone : 01 41 79 33 50 / Fax : 09 70 62 18 60 Mail : scif@wanadoo.fr - Le 15/05/2016 à Libourne (33) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine de la GIRONDE 25 rue de la Gravette 33320 EYSINES Téléphone : 05 56 39 24 85 – Fax 05 56 43 04 97 Mail : canine.gironde@orange.fr - Le 15/05/2016 à Joinville (52) Récompenses : CACS Contact :  SC CHAMPAGNE-ARDENNE 7 Grande Rue 10410 RUVIGNY Téléphone : et Fax : 03 25 81 50 00 Mail : scca-asso@orange.fr Site Internet : www.scca-asso.fr - Le 22/05/2016 à Vittel (88) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine de LORRAINE 2 rue du Fonteno BP 076 54140 JARVILLE LA MALGRANGE Téléphone : 03 83 32 24 66 Mail : caninelorraine@orange.fr - Le 22/05/2016 à Valleres - Tours (37) Récompenses : CACS Contact :  SC DU CENTRE Arlette JAFFRÉ  31 Avenue du 14 juillet  37360 SONZAY Téléphone : 02.47.24.50.14 - 06.10.32.15.07 Mail : arlette.jaffre@sfr.fr - Le 22/05/2016 à Evreux (27) Récompenses : CACS Contact :  SC DE L’EURE 1 rue du Muguet Le Boshion 27930 REUILLY Téléphone : 02 32 24 01 41 Mail : contact@sce27.fr Site Internet : www.societe-canine-eure.fr - Le 29/05/2016 à La Roche sur Yon (85) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine de VENDEE M. Christian KARCHER 7 rue du Patis du Bois 85150 LANDERONDE Téléphone : 02 51 34 28 87 Mail : christiankarcher@orange.fr - Le 29/05/2016 à Herm (40) Récompenses : CACS Contact :  Association Canine des LANDES 144 Avenue Hosseleyre 40990 HERM Téléphone : et fax :05 58 91 50 36 Mail : caninelandes@free.fr - Le 29/05/2016 à Bailleul sur Therain (60) Récompenses : CACS Contact :  Société Canine de l’OISE Mlle Lucie HARDY  13 rue de Coincourt 60250 MOUY Téléphone : 09 52 04 10 25 Mail : luciehardy@hotmail.fr  
Les grandes lignes de la vaccination
25/04/2016

Les grandes lignes de la vaccination

La vaccination n’est pas un acte anodin. Elle permet au vétérinaire de faire un examen complet de votre animal et de détecter tout ce qui peut ne pas aller. A noter que certains frais de prévention et de vaccination peuvent être remboursés par une assurance animale. Vaccination Chats Dès l'âge de deux mois, les chatons ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. Or c'est un âge où ils sont particulièrement sensibles aux maladies. Dès l’acquisition de votre chaton vous pouvez le faire vacciner contre cinq maladies : - le typhus, - le coryza, - la leucose, - la rage et - la chlamydiose. Il est important de noter que chaque chat à des besoins de vaccination différents selon son cadre de vie. La vaccination a pour but de protéger les animaux qui seront exposés aux virus, de ce fait si un chat vit en intérieur ou en extérieur il n’est pas exposé aux mêmes contraintes et n’aura pas besoin de chaque vaccin. La vaccination n’est pas dénuée de risque. Dans certains cas extrêmement rares, le chat peut faire une réaction allergique dans les heures qui suivent (œdème de la face, œdème du poumon, vomissements hémorragiques, choc conduisant à la mort). C’est pourquoi il est conseillé de toujours surveiller son chat pendant les quatre à six heures qui suivent la vaccination. Tableau mémo : vaccination chats Vaccination Chiens Le vaccin pour chien protège votre animal contre les principales maladies du chien, souvent virales, en stimulant l’organisme pour fabriquer des anticorps qui seront utilisés en cas d’infection par la maladie en question. Dès l'âge de deux mois, les chiots ne sont plus protégés par les anticorps de leur mère. C'est un âge où ils sont particulièrement sensibles aux maladies. La vaccination peut être pratiquée dès l’âge de 12 semaines. Dès l'acquisition d'un chiot, il est important de le faire correctement vacciner par un vétérinaire. Votre chiot doit recevoir deux injections à environ un mois d'intervalle pour toutes les maladies contre lesquelles vous voulez le protéger. La plupart des vaccins nécessite ensuite un rappel annuel.  La vaccination peut permettre de protéger votre chien contre : - La maladie de Carré, - L'hépatite Contagieuse canine ou hépatite de Rubarth, - La Parvovirose, - La Leptospirose - La Toux de chenil, - La Rage - La Piroplasmose et - La maladie de Lyme. Tableau mémo : vaccination chiens
Alimentation du chien et du chat, les nouvelles modes
19/04/2016

Alimentation du chien et du chat, les nouvelles modes

Vouloir bien nourrir son compagnon est une préoccupation légitime de tout bon propriétaire. En effet, comme le disait déjà il y a vingt-cinq siècles Hippocrate, l’alimentation est la première des médecines. C’est pourquoi de nombreuses recherches sont effectuées pour améliorer la nutrition de nos carnivores, et certaines « innovations » méritent d’être validées par la recherche. En effet, devant l’importance du marché et la difficulté pour le non spécialiste de faire la part des choses, certains avancent avec aplombs des idées parfois dangereuses. Nous vous proposons ici de faire une revue de ces différentes idées.   La ration ménagère est-elle la meilleure solution ? Si la ration ménagère calculée et établie sur mesure pour votre compagnon par un nutritionniste demeure la meilleure réponse nutritionnelle pour lui, elle n’est pas dénuée de difficultés. En effet, il est nécessaire de bien suivre les recommandations et de se fournir des ingrédients de qualité. Une fois ceci fait, il faut encore que votre chien ou votre chat accepte de manger l’ensemble de cette ration, sans écarter quoi que ce soit. Au-delà du coût quotidien et du temps nécessaire pour préparer cette ration, on constate très souvent que quelques mois après la prescription de la ration personnalisée, le repas servi est devenu déséquilibré dans plus de quatre cas sur cinq ! Que ce soit parce que la recette n’est plus suivie scrupuleusement ou parce que le chien et plus encore le chat a influencé le préparateur par son refus de consommer une partie de son repas.   Le BARF, bien souvent plus de dangers que de bénéfices ! Partant du principe que le chien est un descendant du loup, certains ont proposé de revenir à une alimentation crue, tirée de carcasses que l’on laisse le chien consommer avant de lui retirer les os et de légumes. Ce principe appelé BARF pour « Biologically Appropriate Raw Food » s’il est parfois reconnu pour limiter la quantité des selles et « nettoyer » les dents, tout en respectant les instincts du chien n’en demeure pas moins bien souvent très dangereux. Des études réalisées par des nutritionnistes à partir de recettes proposées par des « spécialistes » ont montré que toutes sont déséquilibrées, et parfois dangereuses. Au-delà, on a rapporté des obstructions ou des perforations causées par les os, des fractures dentaires, des intoxications et aussi des troubles digestifs liés à des carcasses avariées (voire des transmissions de salmonelles à l’entourage !). N’oublions pas que votre chien n’est plus un loup, et que les loups ne mangent pas les restes : ils tuent une proie et la consomment fraîche, laissant les carcasses aux charognards ! Et en cas de maladie chronique, il n’est pas possible de nourrir un chien avec une alimentation de ce type qui ne saura être équilibrée ; c’est le cas des maladies rénales par exemple.   Les aliments sans céréales : plus une mode qu’une nécessité ! Depuis la plus haute Antiquité, les chiens sont des commensaux des hommes et ont donc évolué auprès d’eux depuis de nombreuses générations, au point de très bien supporter l’amidon des céréales. Une étude a montré que nos chiens actuels sont capables de digérer seize fois plus d’amidon que le loup. Cette disposition est bien moins développée chez les chats, qui pour autant tolèrent qu’une partie de leur alimentation soit issue des céréales. Une mode récente en alimentation humaine veut proscrire les céréales de l’alimentation, mode qui tente de s’étendre aux chiens et aux chats. En fait, si certaines personnes (moins de 2% de la population !) sont allergiques ou intolérantes aux céréales (blé, orge, seigle), les autres peuvent en consommer sans trouble. Il en va de même pour votre compagnon. Soit il ne tolère pas les céréales et dans ce cas il faudra les écarter scrupuleusement de son alimentation, soit il les supporte, et dans la limite de ses capacités digestives il sera possible de les utiliser. Attention à ne pas confondre amidon, céréales et autres sources. Certains fabricants, sous prétexte de bannir les céréales utilisent de l’amidon de patate douce, de pois ou de pomme de terre. Bien que ces ingrédients ne présentent en général aucun danger, il faudra veiller à ce que la teneur de l’aliment ne soit pas trop élevée, sous peine de déclencher des troubles digestifs !   L’holistique : nécessité ou filon commercial ? L’holistique consiste à nourrir le chien ou le chat en respectant ses besoins naturels, en utilisant des sources d’ingrédient naturelles. On ne peut que respecter cette idée, qui est à la base de toutes les études menées par les nutritionnistes cherchant à déterminer les besoins de chaque individu. Pour autant, un courant commercial s’est emparé de cette idée pour proposer des aliments industriels dont certains sont parfois mal formulés. Ainsi, les aliments pour chiots sont souvent beaucoup trop dosés en calcium, laissant craindre des troubles ostéo-articulaires. Une lecture attentive des ingrédients montre que certains fruits ou légumes sont incorporés à des doses tellement faibles (moins de 50 mg pour un kilo !), que l’on peut se poser la question de l’intérêt de leur emploi : aucune étude ne vient soutenir ces dosages ! Pour autant, comme la recherche d’une alimentation bio, cette démarche est séduisante !   Alimentation en croquette ou en humide : des avantages à cumuler ! Depuis de très nombreuses années la plupart des chiens et des chats de notre pays consomment des aliments industriels, et il faut bien constater que leur longévité s’est accrue très sensiblement. Faut-il privilégier les aliments secs (croquettes) ou humides (pâtés,bouchées…) ? En fait, si les croquettes sont souvent moins coûteuses, les aliments humides ont aussi des avantages : apport en eau pour augmenter le volume du repas et limiter le risque de surpoids, favoriser la santé urinaire en limitant le risque de calculs ou de bouchons (en particulier chez les chats et les chiens de petites races)…sans oublier les préférences de votre compagnon ! Pour autant, tous les aliments industriels ne sont pas égaux, bien au-delà de la différence de prix qu’il est parfois difficile de s’expliquer à la lecture des emballages ! Votre vétérinaire et son équipe sont des spécialistes de la nutrition et connaissent votre compagnon, ils sauront vous donner des informations précises.   En médecine humaine, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a montré que la qualité de l’alimentation est le deuxième critère pour augmenter la longévité d’une population, derrière la qualité de l’eau, mais loin devant le niveau de prise en charge médicale. La nutrition est aussi un domaine que votre équipe vétérinaire connait bien. N’hésitez pas à questionner votre vétérinaire et son équipe pour choisir au mieux la meilleure alimentation pour votre compagnon.     Testez vos connaissances en ligne sur l'alimentation de l'animal  
Apprenez à votre chien à bien accepter votre absence
12/04/2016

Apprenez à votre chien à bien accepter votre absence

Même si le chien fait partie de la famille, il arrive fréquemment qu’il doive passer de longs moments seuls. Ces périodes pendant lesquelles il reste seul doivent être naturelles pour lui et ne causer aucun trouble. Lorsque vous faites l’acquisition d’un chiot, il faut lui apprendre dès le départ à rester seul, de jour comme de nuit, sans que cela soit une source d’angoisse pour ce dernier. Lorsqu’il s’agit d’un chien adulte qui aboie, souille le sol ou encore, détruit tout, lorsque vous êtes absent, c’est toute une démarche de rééducation qu’il vous faudra réaliser, avec l’aide de votre vétérinaire ou d’un spécialiste du comportement.   Quelles sont les bases du comportement du chien Une femelle éduque ses chiots et les sociabilise dès que ceux-ci atteignent l’âge du sevrage. Elle s’éloigne d’eux plus souvent, pour dormir notamment, et répond moins à leurs sollicitations. Ainsi, les chiots apprennent petit à petit à se détacher de leur mère. C’est la raison pour laquelle, si les chiots sont séparés trop tôt de leur mère, ils seront davantage prédisposés à des troubles du comportement. Il est donc recommandé de laisser les chiots avec leur mère jusqu’à l’âge de 3 mois. Normalement, vers 4 à 5 mois, le chiot a appris à dormir seul.   Comment apprendre au chien à se détacher de son maître ? Ces conseils sont valables pour un chiot comme pour un chien adulte. En revanche, pour le chien adulte, le processus risque d’être un peu plus long et complexe. Votre vétérinaire vous conseillera. Lorsqu’un chiot arrive dans une famille, il va s'attacher à une personne. Celle-ci doit faire comme la mère : le repousser petit à petit pour qu'il apprenne à devenir indépendant. Par exemple, lorsque votre chiot est constamment collé à vous, qu’il vous sollicite pour des caresses ou pour jouer, ignorez ses demandes et repoussez-le gentiment. Puis peu de temps après, appelez-le pour jouer et vous occuper de lui. C’est toujours le maître qui doit être à l’origine des échanges (jeux, caresses) avec son animal. Cela permet, en plus d’autres éléments, comme la gestion de son alimentation, de conforter l’animal dans position de dominé. Il faut que ce moment où le chiot reste seul, ne soit marqué par aucune manifestation particulière. On ne lui parle pas, on ne le caresse pas avant de partir. Si cela réconforte le propriétaire, ça ne fait qu’aggraver l’angoisse du chien à être seul. Il faut donc impérativement dédramatiser le départ. Pour cela, vous pouvez vous occuper de votre chien un moment au minimum 30 minutes avant votre départ. Ensuite, vous ne vous en occupez plus jusqu’à ce que vous sortiez de chez vous. Votre compagnon doit comprendre qu’un départ n’a pas d’importance. Lorsque vous rentrez, refusez les fêtes du chien, repoussez-le et ne vous intéressez pas a lui. Puis, une demi-heure après, vous allez le chercher pour lui faire des câlins et jouer avec lui. Attention : même si votre chien a fait des bêtises, cela ne sert à rien de le gronder. Contrairement à l’impression que l’on en a parfois, un chien ne comprend pas pourquoi on le gronde lorsque ça n’est pas fait sur le vif !! Cela ne fera que renforcer son angoisse. Et surtout, ne nettoyez jamais ses bêtises devant lui. En appliquant ces règles de bases, au bout d’un moment votre chiot sera parfaitement serein quant à vos absences.   Il existe des solutions médicales qui peuvent accompagner votre démarche En fonction de votre animal, de son âge, de son comportement, votre vétérinaire pourra vous prescrire une aide médicale pour faciliter cet apprentissage. Ce peut être un diffuseur de phéromones d’apaisement (la même phéromone que celle sécrétée par la mère pendant les quelques jours qui suivent la mise bas pour rassurer ses bébés). Il se présente sous forme d’un diffuseur se branchant dans une prise électrique et peut être accompagné d’un collier qui aura la même action. Ce produit est donc idéal lors de l'arrivée d'un chiot chez vous pour le premier mois afin qu'il dorme bien la nuit et apprenne à rester seul la journée. Pour un chien adulte, ces phéromones le rassureront de la même manière, elles moduleront son état émotionnel, diminueront son stress et permettront donc d'éviter les aboiements, les souillures et les destructions. Ces phéromones facilitent la rééducation. Votre vétérinaire pourra également vous orienter vers des traitements ponctuels plus forts s’il estime que cela est nécessaire.   Conclusion L’apprentissage de la solitude doit s’effectuer le plus tôt possible. De simples règles appliquées chez le chiot éviteront les angoisses de votre chien lorsqu’il sera seul. Si votre chien est adulte, il sera possible progressivement de lui apprendre à patienter seul. N’hésitez pas à demander conseil, dans tous les cas, à votre vétérinaire qui aura à sa disposition la possibilité d’associer un produit externe pour apaiser l’animal le temps de son apprentissage. Sachez que contrairement à ce que l'on pense généralement, les problèmes de comportement ne s'arrangent pas avec l'âge, mais au contraire, ils empirent souvent. Et selon les races, certains chiens acceptent et vivent mieux que d’autres le fait d’être éloignés du maître pendant un moment.
Séances de confirmation et manifestations canines - Avril 2016
04/04/2016

Séances de confirmation et manifestations canines - Avril 2016

  Planning des séances de confirmations - Avril 2016 Le 02/04/2016 à Toulouse (31) Contact : Société Canine HAUTE GARONNE BP 85861 31506 TOULOUSE Cedex5 Téléphone : 05 61 20 31 40 - 06 86 74 06 41 Mail : societecaninehg@wanadoo.fr Site Internet : www.schg.fr Le 06/04/2016 à Maisons Alfort (E.N.V.)(94) Contact :  SC ILE DE FRANCE ENVA – Bât Létard 7 Avenue du Général de Gaulle 94704 MAISONS ALFORT Cedex Téléphone : 01 41 79 33 50 - Fax : 09.70.62.18.60 Mail : scif@wanadoo.fr Le 06/04/2016 à Tarbes (65) Contact :  Société Canine des HAUTES PYRENEES 38 rue Achille Jubinal 65000 TARBES Téléphone : 05 62 36 11 46 Mail : societe.canine.hautes.pyrénées@gmail.com Le 08/04/2016 à Limoges (87) Contact :  Société Canine de la HAUTE VIENNE BP 123 87004 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 79 17 05 ou 05 55 38 16 70 Mail : schv2@wanadoo.fr Le 09/04/2016 à Nantes (Hippodrome)(44) Contact :  Société Canine SAINT HUBERT de l’OUEST  Mme. Josiane ZAVADESCO 15, Chemin de la Butte des Moulins 44590 LUSANGER Téléphone : 02 40 07 53 96 Mail : josiane-zavadesco@orange.fr Le 09/04/2016 à Bailleul (61) Contact :  S.C. de Basse Normandie Marie-Christine LE GOFF 6 le Petit Boel 50340 GROSVILLE Téléphone : 06.65.02.22.96 Mail :  la.meute.nucleaire@orange.fr Le 10/04/2016 à Amanvillers (57) Contact :  Association Canine Territoriale de LORRAINE 2 rue du Fonteno  BP 076 54140 JARVILLE LA MALGRANGE Téléphone : 03 83 32 24 66 Mail : caninelorraine@aol.com / caninelorraine@orange.fr Le 10/04/2016 à Auxerre (89) Contact :  Société Canine DE BOURGOGNE Mlle Denise GUIOT 2 rue Le Maistre 89700 TONNERRE Téléphone : 03 86 55 11 60 ou 06 89 02 77 84 Mail : info@scb.asso.fr Le 14/04/2016 à Compiegne (60) Contact :  Société Canine de L’OISE Mme Catherine DEBROUWER Route de Gouvieux 60740 ST MAXIMIN Téléphone : 03 44 24 74 88 Mail : catdebrouwer@yahoo.fr Le 15/04/2016 à Maubeuge (59) Contact :  CLUB ST HUBERT DU NORD Mme KISZEZUK 98 avenue François Mitterrand 62930 WIMEREUX Téléphone : 03.21.30.85.63. – 03.22.31.91.68. – 03.27.89.85.25 Mail : colettekiszezuk@orange.fr Site Internet : www.cshn.fr Le 17/04/2016 à Pau (64) Récompenses : CACS CACIB Contact :  S.C. Pyrénées Atlantiques Mme LARIVE Résidence Les Allées de l’Empereur 14 Allée des Rossignols 64600 ANGLET  Téléphone : 06 08 09 48 89 / 05 59 65 16 06 Mail : jeannette.larive@wanadoo.fr / witzmann@aol.com Du 23/04/2016 au 24/04/2016 à Chateauroux (36) Contact :  Association Canine Régionale DU CENTRE Section Indre Mme Joëlle BARDET VILLETROCHE 36260 PAUDY Téléphone : 02.54.49.48.73 Mail : j.bardet2@wanadoo.fr Site Internet : www.chiens-du-centre.fr Le 23/04/2016 à Lyon - EUREXPO(69) Contact :  SC RHONE ALPES Mme CLAUDINE ARANDA Téléphone : 04 78 84 07 22 Mail : scrasecretariat@free.fr Le 24/04/2016 à Monclar de Quercy (82) Contact :  Société Canine du TARN & GARONNE M. Etienne GOULARD 15 Avenue du Sarlac 82200 MOISSAC Téléphone : 06.43.89.18.97. Mail : ste.canine.lr@wanadoo.fr Site Internet : www.sclr.fr Le 27/04/2016 à Baillargues (34) Contact :  Société Canine LANGUEDOC ROUSSILLON BP 31  34671 BAILLARGUES Cedex Téléphone : 04 67 70 10 05 – Fax : 04 67 70 56 16 Mail : ste.canine.lr@wanadoo.fr Site Internet : www.sclr.fr Le 27/04/2016 à La Roche sur Yon (85) Contact :  Société Canine de VENDÉE M. Christian KARCHER 7 rue du Patis du Bois La Richardière 85150 LANDERONDE Téléphone : 02 51 34 28 87 Mail : christiankarcher@orange.fr Le 29/04/2016 à Amiens (80) Contact :  Société Canine NORD PICARDIE 27 rue Roger Salengro 80450 CAMON Téléphone : 03 22 43 43 84 - Fax : 03 22 43 92 31 Mail : asso.scnord-picardie@wanadoo.fr Le 30/04/2016 à Baraqueville (12) Contact :  Association Canine de l’AVEYRON  Mme Simone VALAT 324, Route du Roc Blanc 12400 SAINT AFFRIQUE Téléphone : 06.07.50.41.23 Mail : svalat2@wanadoo.fr